Site officiel des Selenytes... Mercenaires, sous l'égide d'Ush.

 
CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 [Concours] Epopée au potager d'Halouine, vos écrits

Aller en bas 
AuteurMessage
Enalynne, l'âme d'Enayar
Grand Maître Dezhâmes
Grand Maître Dezhâmes
avatar

Nombre de messages : 2395
Selenyte de grade :
Promu au titre : Grand Maître Selenyte
Date d'inscription : 05/07/2007

En Amakna
Identité: Enalynne-Art (Ankabox)
Disciple de: Féca Féca
Cercle et oméga: 200-2

MessageSujet: [Concours] Epopée au potager d'Halouine, vos écrits   10/20/2018, 08:28

Il s'agit d'un concours de Récit qui se fera dans cette partie, uniquement dans nos livres du 26 octoliard au 26 novamaire 648






Ouvert à tous les serveurs !!!


Le thème : "Epopée au Potager d'Halouine"

- Racontez vote aventure, que ce soit uniquement la visite ou tout ce qui a précédé et suivi votre visite pour clôturer les quêtes d'Halouine

- Exprimez vous à l'aide de tous vos sens (RP) Faîtes nous trembler ou pourquoi pas, rire

- Votre texte doit comporter trente lignes au minimum sans en dépasser soixante

- Utilisez trois couleurs au plus !



Les lots : Les gagnant seront annoncés le 6 décembre 648


Le premier une bourse de 500.000 kamas  + Le titre de "Narateur d'Halouine"

Le second une bourse de 300.000 kamas

Le troisième une bourse de 200.000  kamas



(Les lots seront versés en kamas ou ogrines)




Intéressé ? Déposez ici votre nom pour l'ouverture de votre grimoire...

_________________

* * * * *Amaknae nulla res tam necessaria est quam Selenytes* * *  * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soute-a-bagage
Apprenti scribe
Apprenti scribe


Nombre de messages : 1
Selenyte de grade :
Date d'inscription : 11/11/2018

MessageSujet: Re: [Concours] Epopée au potager d'Halouine, vos écrits   11/11/2018, 17:03

[HRP : le protagoniste est bien Serf, même si le compte posteur n'est pas à son nom !]



Cela faisait maintenant plus de trois heures que le jeune Serf ne savait plus quelle heure il était. Ce dont il était certain en revanche c'est qu'il faisait plus que nuit. C'est certainement l'absence de luminosité qui le fit s'engouffrer dans la maison du Clan des Selenytes et non celle de Lyre Ehel. Mais cet étourderie ne semblait pas tellement perturber notre bon ami qui s'aventura dans la demeure. Au bout de quelques minutes il tomba même devant un recueil invitant quiconque à venir y narrer son épopée au sein du Potager d'Halouine...



« Oh, le potager ! J'y suis allé moi ! Ça oui. Je pourrai leur raconter ce que j'y ai fais... ça ne vaut pas la fois où j'ai nettoyé l'ensemble des toilettes sèche d'un campement de Saharach, ça non, mais qu'importe ! »


Serf fouilla dans son havre-sac et en extirpa un petit encrier, puis, se servant du manche de son plumeau en guise de plume il se mit à écrire sur le recueil.


"Bonjour ! Enfin, bonsoir ?

Je viens vous exposer mon séjour au sein du Potager d'Halouine, parce que je crois que c'est à ça que sert ce livre. Alors voilà... par où commencer ? Astrub ! Oh ça oui je vais commencer par Astrub.

Il y a au moins plusieurs jours de ça, plus de dix c'est certain, monsieur Soute m'a dit de prendre des vacouansses. Je ne sais toujours pas exactement à quoi cela correspond, mais ce n'est pas la première fois qu'il m'ordonne d'en prendre. Au début j'avais refusé, mais comme je vois que ça ne lui fais pas trop plaisir, ou en tout cas qu'il se sent gêné, je termine toujours par accepter.
Ça m'ennuie mais dans le fond si pour le servir il faut que je prenne des vacouansses, alors j'en prends. En tout cas les vacouansses c'est long : monsieur Soute m'a indiqué qu'il s'agissait d'un temps de repos, rien qu'à moi, pour faire ce que je voulais sauf travailler.
Mais moi je veux travailler... mais je me console en me disant qu'en suivant exactement ce qu'on m'a dit de faire ça revient finalement à accomplir mon travail. Comme je ne savais pas quoi faire monsieur Soute m'a dit de profiter de la période pour me rendre vers la forêt maléfique ou le potager d'Halouine...
Je suis allé vers ce dernier pour lui faire plaisir. Mais moi ça ne me disait pas grand chose, surtout qu'il m'avait confisqué mes plumeaux et torchons favoris.

Je ne sais pas si je devrai le dire ici mais en chemin la diligence qui me conduisait vers les plaines des scarafeuilles (que je ne connaissais absolument pas mais qui est pleine de couleurs et de drôle de bêtes-volatiles !) s'est embourbée. Comme nous n'étions pas nombreux à être du trajet j'ai du aider à remettre la diligence en route, j'espère que ça n'est pas considéré comme du travail...

Au bout de quelques jours de route j'ai finis par arriver devant le fameux potager. Bon, ce n'était pas bien entretenu : des toiles d'araknes partout, de la poussière, des citwouilles même pas rondes...
Une fois dedans c'était pire ! Une puanteur ! Pourtant le lieu était aéré puisqu'il n'y avait même pas de porte à proprement parler. Oh, si mes camarades de l'école de la Serfvitude avaient vu ça...

Finalement je me suis trouvé un petit coin où m'asseoir, pas loin d'un squelette qui s'amusait à se balancer. Je n'ai pas cherché à lui parler parce que j'étais en vacouansses et qu'il m'aurait peut-être demandé de l'aider à faire quelque chose. Et puis heureusement que je lui ai pas parlé sinon je n'aurai jamais remarqué le carnet posé entre deux racines. C'est de lui dont je voulais vous parler au sujet du potager, ça oui ! Moi je m'y suis pas trop aventuré parce que je n'avais pas envie d'être confronté à trop d'endroits qui nécessitaient d'être lavé...

Mais ce n'est pas l'important... non l'important c'est ce carnet, parce que moi je suis retourne à Astrub après l'avoir lu vu que j'étais persuadé que mes vacouansses devaient être terminées. Oh, mais attendez ! J'en ai fais une copie quelque part de ce carnet, je vous le retranscrit au propre ! »


Le jeune Serf plongea son bras dans son havre-sac et en ressortit un livre qu'il ouvrir et dont il reproduisit le contenu dans le recueil Selenytes.



«



















 »



Serf posa finalement son manche de plumeau et constata le résultat. Cependant son attention fut détournée par un bruit lointain qui semblait l'appeler. Curieux il referma le recueil Selenytes et sortit par la porte en évitant de penser aux coups de torchon qu'il aurait pu passer sur la grand table pour la débarrasser de ses miettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Concours] Epopée au potager d'Halouine, vos écrits
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Donjon Halouine
» Combat épique
» [Abrogé] Decret municipal Brignoles
» Filière Blé- Farine- Pain
» [28mm] Potager et puit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Selenytes  :: L'Antre d'Halouine :: L'Antre d'Halouine :: Les Animations en cours ! :: Concours de Récits d'Imagination :: Epopée au Potager d'Halouine, vos écrits-
Sauter vers: