Site officiel des Mercenaires sous l'égide d'Hecate.

 
CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Kayna, Maître Sehreni'the

Aller en bas 
AuteurMessage
Kayna
Maître Sehreni’the
Maître Sehreni’the
avatar

Nombre de messages : 3097
Selenyte de grade :
Promu au titre : Maître Selenyte
Date d'inscription : 13/11/2008

En Amakna
Identité: Kayna
Disciple de: Crâ Crâ
Cercle: 194

MessageSujet: Kayna, Maître Sehreni'the   1/31/2010, 22:45


En ce matin glacial, dans la pénombre de la petite pièce, Kayna s’était réveillé en sursaut et en tremblant.
Des pans décousus de son rêve affleuraient dans son esprit. Si noirs si sombres et menaçants que Kayna se demanda si elle rêvait encore.
D’un geste inconscient, elle se frotta la jambe là où la flèche l’avait transpercée.La brûlure se faisait ressentir.
Etait ce un souvenir fugace de son rêve ou la réalité? E
ntre deux mondes celui du sommeil et celui de l’éveil, Kayna ne le savait plus.
D’un geste brusque, elle se leva et marcha de long en large tout en réfléchissant. La brûlure s’estompait à chaque pas un peu plus, mais pas le rêve….



Ce cauchemar, était trop fort comme s’il ne voulait pas finir et redevenir sa réalité.Tout un pan de sa vie se trouvait dans ce rêve, un épisode que sa mémoire avait sciemment occulté.
Pourquoi cela rejaillissait? N’était ce pas du passé qui devrait rester du passé et ne pas la bouleverser comme au premier jour…Elle le savait pourtant pour l’avoir déjà affronté qu’à chaque période de changement faisable, ce douloureux moment de son passé resurgissait comme si cela ne pouvait être possible. Que rien ne pourrait combler ce vide laisser béant.



Aprés avoir mis l'eau à bouillir, pour son thé, Kayna s’installa posément sur le parqueten bois de sa chambre et se mit en position pour retrouver sa sérénité. Les deux mains tournées vers le ciel, les yeux fermés elle plongea dans ses pensées et un à un évacua les mauvaises pensées pour n’en tirer que le principal. Des pensées positives, des souvenirs heureux. Elle appliqua ainsi les principes acquises il y a fort longtemps pour reprendre son calme. Elle fit apparaître dans son esprit ses souvenirs les plus importants. D’un bond ses pensées se retrouvèrent aux côtés de son Mentor Sehreni,
un vaillant et puissant disciple de Crâ, lors de son apprentissage dans le Temple Crâ.

Tous les jours ils prenaient un Thé de Fleurs d’Eldeweiss. Breuvage qui apaisait et ouvrait les esprits. Elle essaya de se rappeler l’un des multiples adages que lui serinait son mentor lors des ces rendez vous journaliers qui soit adapté à la situation présente. Sans le moindre effort, elle trouva ce moment où il lui avait dit avec un sourire apaisant:
<<- Puise dans tes forces, apprend à oublier. Car selon un vieil adage : Nul bonheur, nulle sérénité, nulle espérance, nulle fierté, nulle jouissance de l'instant présent ne pourrait exister sans la faculté d'oubli.

- Mais comment pourrais je le faire, je ne veux pas oublier, je veux juste ne plus souffrir. Murmura Kayna.

- Patience petite disciple de Crâ. Il te faut apprendre le calme et la sérénité. Et cela viendra. Lui répondit Sehreni avec sa voix douce.


- Je suis patiente, cela fait partie de ma nature, Mentor, mais il me manque cette sérénité dont tu parles, comment pourrais-je être sereine alors que certains des miens sont morts et que mon cœur saigne.

- Cela viendra, retiens ceci : ‘Si ce n'est aujourd'hui, ce sera demain : rappelons-nous que la patience est le pilier de la sagesse’ lui avait -il rajouter tout en versant l’eau bouillante sur les pétales de Fleurs d’Edelweiss.


Kayna parcoura ainsi en pensées toutes les étapes de sa vie, sa vie personnelle, son cheminement au sein du clan.
Que d’évènements elle avait vécu, que d’instants importants dans sa vie de Selenyte. Tous les moments importants où elle avait essayé d’appliquer les préceptes de son maître Sehreni. Et ainsi à force de patience et d’amour elle s’était reconstruite et avait avancé jour après jour. Elle avait puisé sa force dans sa patience, son optimisme. Chaque jour est une possibilité d’espoir de vie et d’instant de rire selon les maîtres mots de son Mentor Sehreni: la plénitude et la sérénité rebondissait dans son âme sans pour autant prendre un aspect réel.



Elle tourna son regard vers le mur de la maisonnette et ses yeux se perdirent dans l’album offert par Mister Screyn, retraçant tous ces moments récents ; de son premier jour en tant qu’Aspirant Selenyte jusqu’à la surprise de sa promotion en tant que Guide Mentor. Chaques lieux, chaques évènements, chaque personnes rencontrées lui avait permis de devenir elle-même.
D’un bond et sans y prendre les formes, l’esprit de Kayna esprit se tourna vers un autre tournant de sa vie, vers ce moment où la sérénité était enfin revenue en elle.

Toc toc toc !

Le bruit sourd sur la porte fit sursauter WyLOo et Kayna qui prenaient le thé, ce fameux thé à la Fleur d’Edelweiss. Un rituel cher au cœur de Kayna. Se levant brutalement de la chaise, dérangé dans sa discussion avec sa mère,
WyLOo alla ouvrir en rouspétant.

Sur le pas de la porte se trouvait un disciple d’Ecaflip,le visage tout rouge, le souffle haletant qu’ il le regardait avec curiosité.


<<- T’es qui et que veux tu, à me déranger. Tonitrua WyLOo avec une voix caverneuse, pour impressionner.

- Est-ce que Kayna et Boyinton habitent ici ? Demanda poliment le disciple d’Ecafilp.

- Oui c’est ma mère et mon beau père!

- Votre mère ….alors….votre mère….murmura le disciple en bafouillant d’émotion.

- Ben oui tu lui veux quoi ?

- Je .. Je suis …son fils Tifo-rem…..

- Et moi je suis le Roi Allister ! S’exclama WyLOo en en tentant de fermer brusquement la porte. Le disciple d’Ecaflip coinça vivement son pied pour l’empêcher de se fermer.

- Maman, il y a un fou qui dit qu’il est ton fils ! >> Cria WyLOo en direction de la cuisine.


Kayna haussa un sourcil en entendant cela et rejoignit vivement son fils à la porte en souriant intérieurement de cette nouvelle histoire étrange. Encore un qui veut que je devienne sa mère. Qu’on t-il tous avec cette lubie ?

<<- Si tu es son fils, tu es donc mon petit frère, laisse moi t’expliquer je sais que cela te semble étrange.>> Hurla Tifo-rem le pied toujours coincé dans la porte.

Kayna ouvrit la porte en grand et en regardant ce jeune Disciple d’Ecaflip, sentit son cœur s’arrêter au milieu d’une pulsation. Quelque part au fond des yeux de cet étranger en face d’elle, elle reconnut une lueur venue du passé, celui de son ancien mari. D’un geste tremblant, sans une parole, elle lui fit signe d’entrer et de s’installer dans le salon. Le disciple d’Ecaflip abasourdit de se trouver en face de Kayna la suivit sans un mot dans le salon de la petite maisonnette.Tout en lui versant un thé aux Fleurs d’Eldeweiss, elle lui murmura dans un souffle.

- Tu dis être mon fils. Prouve le moi. Mais attention à tes paroles..

- Maman tu ne va pas le croire !

- WyLOo, écoutons le… Ordonna cette mére troublée.

Kayna prit son thé dans ses mains, n’osant même pas croire ce qu’elle allait peut être entendre, et l’espérant en même temps de toutes ses forces. Il ressemblait tant à son ancien mari et à son fils aîné qui en maugréant s’assit à côté d’elle, une main sur sa God Gerse prêt à intervenir si nécessaire.
Tifo-rem prit une grande inspiration tout en regardant sa mère et son frère, il espérait qu’ils le croiraient. Il avait tant attendu ce moment depuis le jour où il avait appris par des amis de son père, aujourd’hui décédé leurs existences…

-Cela s’est passé il y a longtemps, Mon père voulait échapper à des ennemis. Lui et notre mère ont combattu Notre mère a protégé notre fuite. On ne l’a plus jamais revue. Mon père m’a raconté qu’on avait couru longtemps et après l’île de Grobe nous avons embarqué sur une toute petite barque à destination de l’île des Wabbits. Nous avons attendu 10 jours que tu nous rejoignes. Nous t’avons cru morte.. >>

A mesure que Tifo-rem racontait les détails de sa vie de son périple, le caractère de son père, ses recherches pour les retrouver, même WyLoo, d’abord sceptique commençait à croire en son histoire, tout en se disant que son beau-père Boyinton, aurait une drôle de surprise quand il reviendrait de son voyage. Quant à Kayna, elle ne pouvait s’empêcher de scruter le moindre détail du visage de son fils cadet.
Son fils qu’elle croyait mort, disparu à tout jamais était vraiment face à elle. Un grand calme envahit son esprit et son cœur. Elle pouvait tout affronter désormais. Son fils était revenu.
Elle avait retrouvé cette sérénité chère au cœur de son Mentor du temple Crâ.
Une plénitude comme elle n’en avait jamais connu.…

En ce matin glacial, dans la petite maison en haut de l’Arbre Hakam, Kayna en s’étirant, s’arracha de sa méditation et de ses souvenirs. Elle se prépara son thé habituel et tout en le savourant, elle eut son éternel petit sourire. Elle savait enfin quel nom de Maître elle allait choisir. Cela était devenu une évidence. En souvenir de son Mentor du temple Crâ et de cette sublime boisson aux fleurs d’Eldeweiss qui l’apaisait et lui permettait de réfléchir.

Elle souhaitait prendre le nom de Maître Sehreni’the.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kayna, Maître Sehreni'the
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Selenytes  :: Le portail :: Les Selenytes :: Sur les traces du passé du Conseil-
Sauter vers: